top of page

Agroalimentaire : quel conditionnement choisir pour vos produits

Le conditionnement des produits agroalimentaires est un point crucial pour assurer leur qualité, leur sécurité et leur durabilité. Cet article a pour objectif de vous aider à choisir le meilleur type de conditionnement pour vos produits alimentaires.


conditionnement des produits alimentaires

Les différents types de conditionnement


Il existe plusieurs types de conditionnement pour les produits agroalimentaires, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients. Les types de conditionnement les plus courants sont les suivants :


Les emballages fragiles

Les emballages fragiles comprennent notamment les cartons, les boîtes, les sacs et les bouteilles en verre. Les produits tels que les fruits et légumes frais peuvent être emballés dans des sacs en plastique, des plateaux en carton ou des boîtes en carton. Les produits liquides, tels que le lait et le jus de fruits, sont souvent emballés dans des bouteilles en verre ou en plastique. Les emballages fragiles peuvent nécessiter des précautions particulières lors de la manipulation et du stockage.


Les emballages résistants

Les fabricants d'emballages ont développé des matériaux résistants pour répondre aux besoins de l'industrie agroalimentaire. Les emballages en plastique sont souvent fabriqués à partir de polyéthylène, de polypropylène, de PET ou de PVC. Ces matériaux sont robustes, légers et résistants aux chocs, à la chaleur et à l'humidité. Les emballages en métal, tels que les canettes et les boîtes, sont résistants à l'oxydation et peuvent conserver les aliments plus longtemps. De plus, ils sont recyclables. Généralement, ils sont destinés pour conditionner les légumes, fruits ou encore poissons. Les emballages en verre sont également résistants à l'oxydation, mais sont plus lourds et plus fragiles que les autres matériaux.


Les technologies d’emballage avancée

Les emballages sous vide et en atmosphère modifiée sont des technologies d'emballage avancées. Ils prolongent la durée de conservation des aliments et maintiennent leur qualité en préservant leur fraîcheur, leur goût et leur texture.

Les emballages sous vide sont utilisés pour retirer tout l'air d'un paquet avant de le sceller, permettant ainsi un vide autour du produit. Cela empêche la croissance des bactéries. Les aliments emballés sous vide peuvent être conservés plus longtemps sans réfrigération. Aussi, ils sont préconisés pour les aliments séchés, les viandes, les fromages et les légumes, les fruits de mer.

L'emballage en atmosphère modifiée est une autre technologie d'emballage avancée qui permet de prolonger la durée de conservation des aliments. L'emballage en atmosphère modifiée consiste à remplacer l'air dans le paquet par un gaz spécifique, tel que le dioxyde de carbone, l'azote ou le gaz naturel. Ceci ralentit la croissance des bactéries et des moisissures. Cela permet aux aliments de conservation sans ajout de conservateurs chimiques.


Les critères de choix


Le choix du type de conditionnement dépend de plusieurs critères. Voici les principaux à prendre en compte.


conditionnement bouteille pour boisson

Le type de produit

Le choix du conditionnement dépendra avant tout du type de produit. Les produits frais tels que les fruits et légumes nécessitent un conditionnement différent des produits transformés comme les conserves ou les surgelés. Pour les produits frais, il est important de privilégier des conditionnements qui permettent une bonne aération et qui permettent de la lumière. Les sachets micro-perforés ou les barquettes transparentes sont ainsi des choix fréquents pour ces produits.

Les produits transformés quant à eux nécessitent des conditionnements plus robustes et hermétiques pour protéger les aliments des contaminants extérieurs et de l'humidité. Les boîtes en métal, les bocaux en verre ou les sachets sous vide sont des choix courants pour ces types de produits.


Les normes réglementaires

Le choix du type de conditionnement doit également prendre en compte les normes réglementaires en vigueur. Les produits agroalimentaires sont soumis à des normes strictes en matière de conditionnement pour assurer leur sécurité et leur qualité. Les normes réglementaires peuvent porter sur les matériaux utilisés, les dimensions, les informations à afficher sur l'emballage, etc.

Par exemple, l'étiquetage des allergènes impose souvent des mentions obligatoires sur l'emballage. Il est donc important de choisir un conditionnement qui permette de les afficher clairement et lisiblement. De même, les réglementations sur la gestion des déchets peuvent imposer l'utilisation de matériaux recyclables ou biodégradables. Les entreprises doivent donc choisir des conditionnements respectueux de l'environnement pour répondre à ces contraintes.


Le message véhiculé


Conditionnement pour huile

Le choix du conditionnement peut également être transmis par les messages que l'on souhaite véhiculer pour la marque. Le conditionnement peut être un moyen de se différencier de la concurrence et de renforcer l'image de marque.

Par exemple, les entreprises qui mettent en avant leur engagement écologique pourraient opter pour des conditionnements en matériaux recyclables ou biodégradables. Les marques qui veulent se positionner sur la qualité choisiront des conditionnements haut de gamme et soignés, comme des boîtes en métal ou des sachets en papier kraft.



36 vues
bottom of page